Hey 2020 !

Hey 2020,

Viens ici, on va se jaser un peu.

On ne va pas se mentir t’as été vache avec le monde, mais je dois avouer que tu m’as amené beaucoup de choses. Grâce à toi, j’ai avancé, je me suis poussée plus loin, je me suis aventurée là où je n’aurais peut-être pas osé, et surtout, je me suis recentrée.

– Début de l’année, je décide d’accepter les demandes de l’AEQJ et de leur donner un coup de pouce. Avec une pointe de tristesse, je me ravise assez vite. Pourquoi ? Parce que quelques mois à peine auparavant, j’ai quitté mon poste à la bibliothèque, un endroit qui a été grandement enrichissant et nécessaire sur mon passage. Je m’y suis investie sans compter et surtout en oubliant un peu (trop) mes objectifs personnels, et là… à l’AEQJ, je sens que je vais faire pareil. Je ne suis pas prête à contrôler mon feu intérieur. Je dois surtout apprendre à le canaliser au bon endroit, alors je quitte le Conseil… Je suis toutefois super contente, car j’y ai connu des personnes extraordinaires ! À ce moment, je ne le sais pas encore, mais certaines d’entre elles viendront changer le portrait de mon année 2020… et j’attends encore la suite (en janvier), mais je pense que 2021 s’amorcera sous un nouveau jour grâce à leur « intervention ». Merci les filles !

– Ensuite, je finis d’écrire Karmacélia 2 qui a beaucoup trop trainé, mais qui de toute façon est en principe destinée à paraître au printemps 2020. Chose qui n’arrivera pas à cause de vous-savez-quoi. Ce sera repoussé, puis repoussé encore… et maintenant ? Ça reste un mystère pour le moment, mais je vous en reparle sous peu parce que j’ai entrepris des changements de ce côté… pour le mieux. L’effet papillon, vous connaissez ? En janvier, je devrais savoir précisément les répercussions de ce si petit battement d’ailes. Merci Johanne pour ta relecture de Karmacélia ! Et… merci Amélie !

– Je commence à faire des chroniques pour le Cochaux Show, ça me sort de ma zone de confort. J’ai l’habitude de présenter de livres en biblio et d’en chroniquer à l’écrit via Les Rives littéraires, mais la formule radio, c’est nouveau ! Je stresse, je tente différentes manières de me préparer, je m’adapte, puis finalement, ça se passe bien. Je suis contente de faire partie de cette belle émission ! Merci à René Cochaux !

– Pendant le confinement de l’hiver, Luca Jalbert de “Ça fout la chienne” me demande si j’ai envie d’offrir un texte pour son nouveau « Comik book » où les jeunes sont invités à écrire où illustrer des nouvelles. J’accepte avec plaisir ! Le magazine parait en octobre et je le trouve génial. Tu peux y trouver ma nouvelle d’horreur « Sa meilleure amie » avec plusieurs autres auteurs et jeunes artistes ! Merci Luca !

– Le printemps arrive et la belle Julie Brassard me demande si j’ai envie d’écrire un roman avec elle. J’accepte et on se lance avec plaisir dans une histoire d’horreur… On apprend à se connaitre davantage du même coup en apprenant à fusionner nos styles et notre méthode de travail. Elle devient une super bonne amie ! Les dernières révisions de notre roman « Hantises à Cap-Lunaire » s’étirent jusqu’à décembre où on se presse un peu parce qu’une occasion en or nous pend au bout du nez… Bref, l’éditeur en question nous annonce qu’il nous reviendra vite. Quand ? En janvier ! Merci Magali !

– Sans quoi, je travaille sur toutes sortes de projets d’écriture. Et, Julie me revient avec une demande qui me sort de ma bulle… « Veux-tu prendre la relève, je n’ai pas de prof pour finir la session de théâtre en formule Web ? » Après une brève hésitation, j’accepte. Je tâtonne un peu au début, parce que normalement, on travaille en salle, mais le résultat est positif. Si bien que le Théâtre de la petite comédie décide de relancer les cours en formule Web en y ajoutant un cours d’écriture. Le tout démarre évidemment en janvier ! Encore une fois, merci Julie !

– J’ai aussi fait beaucoup de révision de textes, notamment auprès d’une entreprise que je ne peux pas nommer et pour les filles de Signées JM (Julie et Mélissa). J’avoue que ça m’a fait un méga velours parce que j’ignorais que j’étais assez bonne pour ça. Je n’ai pas l’habitude de mettre de l’avant tout le côté technique de l’écriture… Bref, merci pour votre confiance ! Je suis toujours contente d’aider !

– Pour finir, je fais beaucoup d’analyses de textes… ça aussi, je ne peux pas vous en parler pour le moment, mais éventuellement (en 2021)… vous comprendrez. Ceci dit, je suis bien contente de découvrir la personne plaisante avec qui je travaille… Merci à toi !

Alors voilà, malgré tout ce qui est survenu, je suis contente de cette année! Et vous comprendrez que j’ai hâte de voir les résultats de tout ceci… en janvier ! Donc… on se reparle bientôt ! D’ici là, on se croise les doigts !

Je vous souhaite une merveilleuse année 2021 ! Et n’oubliez pas, prenez le taureau par les cornes…

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *